SORTIES VTT DE LOULOU

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

jeudi 30 juillet 2020 - sortie solo

ville_depart

SAINT-REVEREND (85)

affiche

recit Ce matin, une triste nouvelle vient perturber mon petit déjeuner. Jeannot du club de La Norville, notre doyen des vététistes essonniens est devenu tetraplégique avec pronostic vital engagé hier suite à une chute de vélo de route. Snif ! Je me prépare pour une sortie un peu plus longue que les précédentes. Et oui, ce n'est pas tout d'avoir fait du vélotaf pendant le confinement. Il manque un peu d'endurance et de punch sur certaines bosses. Alors, j'ai décidé de quitter les pistes envahies par les touristes et aller dans les terres. Une alternance de bitume et chemins poussiéreux. Et ça roule tellement bien que j'en oublie de regarder le gps. Ce qui occasionne des corrections à Villevert et à L'Hermitage. Ensuite, je découvre de nouveaux chemins qui m'emènent jusqu'à Saint-Maixent. Après cette étape urbaine, je file vers le lac du Gué Gorand. Un joggeur me dit que le lac est interdit aux vélos. Je lui répond en le doublant "Regardez le beau panneau Vendée vélo au bout du chemin !" A la sortie du lac, j'annonce à deux touristes qu'après le virage ça monte. Mais avec leurs saccochent, elles ne peuvent pas faire autrement que de mettre le pied à terre dans la côte ravinée et gravillonnée.  A la Lucière, je suis contraint de continuer mon chemin à cause d'une chaine en travers du chemin et du chien qui en assure la garde. Ce n'est pas grave ça fera un peu plus de dénivelé. A la sortie de Saint-révérend, ça se complique avec la traversée de deux routes très fréquentées; la D6 et la D32. une fois ces deux points noirs je suis tranquille. Enfin presque puisque sur le chemin du Moulin, je crois un camion qui brouille le chemin avec la poussière. Le mieux est de s'arrêter et de tourner le dos pour éviter de manger de l'air sablonneux. De retour sur le bitume, je file vers Givrand et la piste cyclable qui me ramène le long du Jaunay. Ca se voit que c'est la semaine de transition car les lieux sont un peu moins fréquentés. De toutes manières, j'avais opté pour remonter vers la Zone Industrielle de Bégaudière. J'arrive au pont de Saint-Gilles-Croix-de-vie et retrouve la civilisation. Entre les piétons qui traversent sur les clous et les camions qui livrent, ça n'est pas évident d'avancer. Me voilà dans la montée de la corniche que je passe comme si elle était plate. "De toutes façons avec Loulou tout est plat" comme aimaient me le dire mes camarades bondouflois. après Sion-sur-L'Océan, je pars jouer un peu dans la forêt sur le GR sablonneux. Eprouvant après 68 kilomètres. Je décide de revenir sur la piste inondée par la chaleur. Les Becs, ça sent la fin de la sortie avec une dernière incursion avant d'arriver à la maison. Ca n'était pas le Mont Ventoux, mais ça mérite une petite mousse. Il me reste à préparer la prochaine sortie légèrement plus longue et plus plate pour me reposer.

parcours

photos

profil

films

traces_gps

incident
Kilomètre 8.92, erreur de parcours
Kilomètre 17.7, erreur de parcours
Kilomètre 21.2, erreur de parcours
Kilomètre 39, détour
Kilomètre 68,2 détour

plaque_guidon

distance
79.2 kilomètres.
490 mètres.
denivele
terrain
Le terrain roulant
Pas de ravito. 
ravitaillement
meteo
Ciel bleu
19 degrés au début de la sortie
29 degrés au retour
temperature



Vous êtes ici : Mes sorties VTT Mes sorties 2020 VTT jeudi 30 juillet 2020 - sortie solo