SORTIES VTT DE LOULOU

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

dimanche 27 octobre 2019 - la garnapiade

ville_depart

LA GARNACHE (85)

affiche

recit y en a marre de ce changement d'horaire. Vivement qu'on arrête de bouger les aiguilles. Ce matin, il est 6h50 lorsque je quitte la maison. Le crachin s'est invité pendant le petit-déjeuner, et c'est donc sous la pluie que je m'élance vers le départ de la rando. Ce n'est pas le crachin du matin qui va arrêter le maraîchin ! 24 kilomètres qui commencent par la forêt, histoire d'être un peu à l'abri. Mais après, c'est la piste cyclable avec les gouttes qui me carressent les joues. Au PERRIER, je profite de l'arrêt de bus pour me mettre à l'abri car le crachin s'est intensifié. Inutile de s'attarder car le jour se lève et il me reste encore un peu de route à faire. J'y arriverais jamais ! A CHALLANS, je ne sais pas pourquoi, je m'écarte encore de la bonne route. Au Bel Enton, je retrouve la piste cyclable. jusqu'au centre ville. Le café et la brioche sont les bienvenus avant d'attaquer le parcours de 50 kilomètres prévu. Il n'y a pas grand monde au départ et sur le parcours, je ne double que des marcheurs. Mais rapidement, les vétéistes me dépassent. Ils ont du se lever en retard ou sont habitués de démarrer à 8h30. Après une boucle roulante qui nous ramène à LA GARNACHE, voici la zone technique qui se présente. Une exploitation des deux versants du ruisseau de la Babinière. Même à l'abri, l'hadérence manque un peu surtout dans les côtes. Je constate qu'il y a deux types de participants en voyant les traces dans l'herbe. Il y en a qui n'hésitent pas à lâcher les freins dans les pentes. Après des secteurs roulants, c'est déjà le premier ravito. Là j'en profite pour préter ma pince à un gars des "Illuminés 44" pour desserrer sa valve. Et me voilà reparti en solitaire, en faisant attention sur les passerelles mouillées. Après avoir fait la photo de de mes supportrices, je me fais rattrapper par Stéphane. Un gars du club de la Bruffière avec qui je fais le chemin jusqu'au deuxième ravito sur un rythme soutenu mais régulier. Nous repartons ensemble. Ca fait du bien de rouler avec quelqu'un. mais après L'Hilaire du Blé, je suis un peu distancé au passage du pont mouillé. Puis encore plus en suivant des participants du 35km pas trop rassurés sur le secteur single le long du ruisseau La Blanchardière. Mais, j'ai beau appuyer sur les pédales, je n'arrive pas à remonter sur Stéphane. je l'ai bien en ligne de mire sur le protions droite, mais c'est tout. Après des secteurs très roulants, j'aperçois Stéphane à la sortie du Bois de la Moratière. 20 mètres nous séparent en ligne droite, mais 600 mètres en sillonnant le bois. j'ai beau tout donner, je le retrouve à l'aire de lavage. Je lave aussi mon VTT. Exceptionnellement car je n'ai pas envie de le nettoyer avec l'éponge avant de le stocker dans la maison. Pas facile de déplier le ticket mouillé pour le casse-croûte. Le carchin s'est calmé pour mon retour vers la côte. piste cyclable presque jusqu'à SAINT-JEAN DE MONTS. Pour rentrer à la maison, j'opte pour le raccourci de La Pibole. Voilà je termine mon dernier 100 kilomètres de l'année. Ou pas !

parcours

photos

profil

films

traces_gps

incident
Kilomètre 41.1, assistance à participant.

plaque_guidon

distance
Liaison aller = 24.3 km.
Liaison retour = 24.6 km
Rando = 51 km
Distance totale =99.9 kilomètres.
470 mètres.
denivele
terrain
Le terrain légèrement gras mais roulant.
Ravito aux kilomètres 24.6, 41.1, 59.5 et 75.6.  
ravitaillement
meteo
Ciel couvert
crachin continu.
15 degrés au début de la sortie
13 degrés au retour
temperature

 

Vous êtes ici : Mes sorties VTT Mes sorties 2019 VTT dimanche 27 octobre 2019 - la garnapiade