SORTIES VTT DE LOULOU

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

dimanche 28 octobre 2018 - les garnapiades

ville_depart

LA GARNACHE (85)

affiche

recit Ce matin, il est 6h50 lorsque je pars de la maison. Il n'y a pas que la pendule qui est passée en hiver, le thermomètre aussi. Avec le vent que les alsaciens nous envoient, le ressenti est de zéro degrés. mais il faut que je fasse avec sur la piste cyclable qui m'emène jusqu'à CHALLANS. Je ne sais pas pourquoi, mais je me tompe de route pour sortie de la ville et je suis obligé de naviguer en improvisant le chemin pour revenir sur la piste pour rejoindre le lieu de départ. Ce n'est pas la bousculade pour les inscriptions. peut-être qu'il y en a qui ont opté pour la couette. Café et gâche avant de m'élancer pour 50 kilomètres. on commence par le parc de l'espace culturel avec les traditionnels talus. Comme le vent a fait baisser la température, je n'ai pas eu le temps de me réchauffer. Alors les premières bosses se font à pied et les premières lignes droites au ralenti. Les premières traversées de propriétés privées commencent. Ca y est l'échauffement commence à porter ses fruits lorsque je suis rejoint par des participants. J'arrive à suivre le rythme. Les maraichers ont arrosé leurs champs et le sable n'a pas tout absorbé. Ca colle un peu. Il me faut encore quelques kilomètres jusqu'à ce qu'un chemin creux me permette de me mettre définitivement dans le coup. A La Bonne, c'est la sortie du chemin, je sème les participants qui me bouchonnaient. Voilà un panneau "Ravito bientôt" qui fait plaisir à voir. Mais il est long à venir. J'ai récupérer les participants du 35km juste avant d'arriver à La Coutellerie. Il aura fallu 2.5km avant de voir les organisateurs frigorifiés étaler les victuailles. Inutile d'attendre que le froid ne pénètre, je repars en maintenant la moyenne. Le tracé est commun aux parcours 20km randonneurs et 35km VTT. Ca permet d'avoir du monde devant soi. Les petites rallonges en zones privées permettent de les redoubler à plusieurs reprises. J'ai récupéré deux participants avec lesquels je suis parti du stade. Mais le franchissement d'un pont (4 poteaux EDF côte à côte), pour passer au dessus de la Blanchardière me laisse seul devant. Le parcours nous ramène face au ravito du 35km. Cette année, je n'irai pas picorer car un signaleur nous invite à continuer notre chemin. Les chemins s'étirent et permettent de reprendre la régularité de pédalage. Le deuxième ravito est annoncé 1.5km avant. Il y a un peu plus de monde à la pause. La température a progressivement augmenté. J'en profite pour repartir. Mais après de belles lignes droites, voici le seul secteur technique qui se présente aux environs de la taillée. merci au paysan qui permet de sillonner pendant 1.5 kilomètre avec une succession de passage en dévers, descente et montée de versant le long du ruisseau La Coudrie. A la sortie de la zone, je m'arrête pour aider un participant qui a du mal avec un maillon rapide. C'est la première fois que je vois ce type merdique. D'ailleurs avec la pince nous ne sommes pas arrivés à le mettre. La bonne vielle méthode du raccourcissement est la solution qui lui permet de repartir. C'est avec un soleil chauffant que les kilomètres défilent. Le passage à niveau de CHALLANS annonce la fin de la rando. Enfin presque, puisqu'il faut encore traverser la ferme de la Corbillère et les zones boisées. Dans le parc de l'Equazière, il reste plus qu'un fossé à traverser. "Ah non, font chier les garnachois, ils ont mis de la boue !" lance un meninbike de St Gervais. C'est pas moi qui vais raler car mis à part les secteurs sablonneux trempés recontrés plus tôt. La suite des talus empruntés en début de rando terminent la balade. Je récupère mon sandwich rillettes de canard et morceaux de canard chaud avant de repartir. Comme je l'ai dit à un participant bien content d'en avoir terminé avec le 35km, qu'il me reste encore 25km. Le vent est apparement dans le bon sens pour revenir sur CHALLANS. Il ne me gène pas trop dans le contournement de la ville. A La Chaussée, je décide de ne pas prendre la piste cyclable, mais de suivre le bitume qui sert d'itinéraire parallèle pour le retour des cyclos. Je tourne trop tôt et me retrouve face à l'entrée de la ferme St Philbert. Après le Fenouil, je me retrouve à découvert et le vent se fait sentir. Au Raclet, j'abandonne le bitume pour aller chercher une cache. Eh oui ! il fallait bien que je fasse du géocaching ce matin. Je retrouve la piste cyclable à l'entrée du PERRIER. je ne vais pas la quitter jusqu'à SAINT-JEAN DE MONTS. Pour rentrer à la maison, je ne vais pas chercher la forêt en suivant la RD38. Voilà c'est avec le soleil que je termine mon dernier 100 kilomètres de l'année. Ou pas !

parcours

photos

profil

films

traces_gps

incident
Kilomètre 63.8, assistance à participant.
Kilomètre 91.4, cul de sac.

plaque_guidon

distance
Liaison aller = 25.8 km.
Liaison retour = 26.6 km
Rando = 51.9 km
Distance totale =104.3 kilomètres.
477 mètres.
denivele
terrain
Le terrain roulant.
Ravito aux kilomètres 25.8, 42.3, 59.1 et 77.7.  
ravitaillement
meteo
Ciel bleu au début
Quelques nuages à la moitié de la matinée.
2 degrés au début de la sortie
12 degrés au retour
temperature

 

Vous êtes ici : Mes sorties VTT Mes sorties 2018 VTT dimanche 28 octobre 2018 - les garnapiades