SORTIES VTT DE LOULOU

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

mardi 03 juillet 2018 - reconnaissance ligue a VTT

ville_depart

DOURDAN (91)
affiche
recit Aujourd'hui, j'ai rendez-vous avec Jean-Paul DSG et patrick T pour un repérage des parcours VTT que le CoReg Ile de France va proposer aux licenciés franciliens fin août. J'affiche la trace sur le GPS et nous voilà partis pour le petit parcours destiné aux participants pratiquant ocasionnellement le VTT. Le contournement de la Zone Industrielle de la Gaudrée nous amène après un bref passage sur la RD836 dans la Forêt de l'Ouye. Bien sûr une portion sablonneuse nous accueille. Maintien du cap plus ou moins facile pour mes camarades. L'espaces entre les arbres permettent d'apercevoir l'abbaye. Mais avant d'y arriver, il va falloir commencer par une descente suivie d'une remontée réservée aux initiés. Au sommet, j'ai déjà validé la suppression de la boucle qui n'est encore finie. Car après un toboggan suivi d'une portion à découvert en, plaine, la descente du chemin de la Messe nous amène face au portail de l'édifice du 12ème siècle. Pour la petite histoire, Louis VII s'est perdu sur ses terres pendant une chasse. Il fait cadeau des terrains aux moines de Grandmont pour y construire un prieuré qui porte le nom de Notre dame de l'Ouye. En hommage à la voix de ses compagnons qui l'aida à retrouver son chemin. Mais pour nous le chemin n'est pas fini. Il nous faut repartir par la route du Président, encore une montée sablonneuse. Mais c'est bien connu qu'après une côte il y a une pente. Et c'est la vallée du poulet guidé par la route du Parc aux boeufs qui nous amène un peu de fraîcheur. Le repos est de courte durée car il faut remonter au carrefour du Grillon. Un parcours canin attire la curiosité de Jean-Paul. On enchaîne par une belle et longue descente jusqu'à la vallée de l'Orge. Nous sommes sur les terres de Patrick qui prend les commandes pour nous montrer les fontaines bouillonnantes et les étangs qui les jouxtent. Devant le portail, je mes mes camarades à contribution pour la première Géocache sur la rando. C'est Jean-Paul qui déniche la boîte et j'ai initié Patrick au jeu. Un géocacheur de plus. La portion d'orties est à retirer du projet. Le parcours de se matin se fait en longeant l'Orge et ses lavoirs décorés. On fait un détour par l'Office du tourisme qui est malheureusement fermé aujourd'hui. Il est l'heure de passer à table et comme je ne me suis pas encore mis au casse-croûte, c'est à la terrasse de la brasserie que nous allons profiter de cette pause gastronomique avant d'attaquer la partie la plus dure de la journée. Jean-Paul m'avait demandé de tracé un parcours 50km pour vététistes initiés. Là il va être servi avec 770m de D+. Un démarrage en douceur nous fait prendre de l'altitude prograssivement pour arriver à MARCHAIS. Là, il n'y a plus qu'à suivre le balisage GR jusqu'au cimetière de SERMAISE. Et comme la commune est située au fond de la vallée, c'est une belle montée qui nous attend pour redescendre la sente de la Princerie. La gouttière est toujours là, alors l'attention est demandée. Le village joliment restauré donne envie qu'on s'y attarde, mais le mur qui se trouve face à nous n'attend pas. Le passage sous la ligne RER suivi d'un coude à la sortie du tunnel sont l'entrée en matière de la côte qui va suivre. Je n'ai pas le droit à l'erreur car dans ma roue j'ai patrick avec son VTTAE. J'ai comme l'impression que jean-Paul va me haïr. Car ça fait trois montées successives avec en pointe une pente à 19%. A la sortie du Bois de la Bretonnière, Patrick nous fait une cabriole. le vélo n'a pas voulu tourner dans le sable. Encore une pente du même acabit que les précédentes va nous permettre d'arriver sur le GRP du Hurepoix. C'est par la contre-allée que nous allons retrouver le GR11 qui descend vers le Château du Marais. Au raccordement avec le GR111, Patrick ayant évité de peu l'accrochage avec mon guidon part en dérapage dans le sable. Par un surplus de puissance, le VTT l'éjecte. C'est maintenant une beau faux plat montant sablonneux qui nous amène tranquillement le long de la ligne TGV. Jean-Paul me réclame une rivière pour se rafraichir. Les flaques qui défilent sous mes crampons ne lui plaisent pas. Et c'est au Moulin de Morsang que la délivrance arrive. La rémarde coule sous le pont et l'arrêt se fait d'initiative, la trempette aussi. Nous repartons pour tomber face à une barrière qu'il nous faut enjamber. Encore une modification en perspective pour arriver face au château de Bandeville. Nous retrouvons le GRP qui nous amène à Bouc Etourdi. Nous le laissons le temps de longer les terres du maraîcher. D'ailleurs, il va falloir que je fasse une modification sur les cartes OpenStreetMap car le chemin n'existe pas. Comme convenu avant le départ et confirmé par la chaleur qui a usé Jean-Paul, j'écourte la balade au terrain d'aéromodélisme aux Champs Noël. La dernière descente de la journée aboutit à la gare. Le centre historique est une étape sur le retour vers le parking. La chaleur nous oblige à prendre un dernier verre de l'amitié afin de faire le point sur les parcours avant de se quitter. parcours
photos profil
films traces_gps
incident Kilomètre 31.5, chute de Patrick.
Kilomètre 36, chute de Patrick.
plaque_guidon
distance 52.3 kilomètres 837 mètres.
denivele
terrain Le terrain roulant.
Ravito au kilomètre 22.2 ravitaillement
meteo Ciel bleu
Nuages éparses
18 degrés au début de la sortie
31 degrés au retour
temperature

 

Vous êtes ici : Mes sorties VTT Mes sorties 2018 VTT mardi 03 juillet 2018 - reconnaissance ligue a VTT