SORTIES VTT DE LOULOU

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

dimanche 01 juillet 2018 - rando vtt entre grand morin et aubetin

ville_depart

POMMEUSE (77)

affiche

recit Ce matin, je me rends à la deuxième édition de la rando VTT du grand Morin et de l'Aubetin. L'an dernier c'était à BOISSY-LE-CHATEL et comme le club regroupe de ville, aujourd'hui, c'est POMMEUSE qui nous accueille. Au programme 59 kilomètres mais je l'ai adapté car je suis pris en tenaille entre la rando VTT et le Géocaching. Si tout va bien, en fin de sortie, j'ai une surprise à vous annoncer. Le départ est plat et longe le grand Morin. mais déjà une modif au tracé en allant chercher en vain une cache dans le viaduc. Puis, je retrouve les autres participants au pied de la tenaille du mécanicien du Tour de France 1952. Là aussi chou blanc. La portion plate reprend jusqu'à Coubertin. Là une montée vers Les Courrois permet de monter dans les tours. Tiens le tracé a changé par rapport à l'origine, on ne traverse pas le lieux-dit. Retour sur la plaine, une portion roulante où j'en profite pour dépasser les "petits parcours". Le Bois situé sur les dessus de Biset a gardé des séquelles des grandes averses en nous obligeant à prendre les contre-allées. Je m'écarte légèrement pour valider une cache au lavoir du Moncet. En revenant sur le parcours j'assiste à une belle cabriole. Les gars de Vareddes qui dévalent en troupeau et il y en a un qui s'est mangé le pneu de son prédécesseur. La sanction est immédiate. J'en profite pour repasser devant les furieux. Au Moulin des Iles, je quitte à nouveau le parcours pour aller à la chapelle de Saint Aubierge. Malheureusement, les indices ne me mènent pas à la boîte. Arrivé sur la RD25, j'ai raboté la partie forestière pour compenser la rallonge que j'ai déjà faite et celle qui va m'amener au ravito. Je valide trois caches au passage. Il est 10h15 au ravito, j'explique mon retard par une description succinte du géocaching. Il y en avait un qui connaissait. "Prochain arrêt dans 300 mètres" je lance en partant. Mais là je tombe sur une totote au lieu d'une boîte. Pas le temps de s'éterniser la chaleur est montée d'un coup et il me reste encore 40 à parcourir. je vais chercher la boite au pied de la croix située sur la plaine et je change mes plans. j'avais prévu retrouver le parcours, mais je file directement à la sortie de FAREMOUTIERS. Là je retrouve deux participants qui étaient partis à mon arrivée au ravito. Deux belles parties plate coupée d'une belle descente amène à l'église pour la bifurcation 30/60. Mais là une montée pour les costaud m'attend. Je suppose que lors des grandes pluies, le torent doit déborder sur le chemin qui serpente dans le bois des Vignots. Enfin avec les caillasses la supposition est inutile. Après les deux ponts, une partie plate me renvoie sur la suite de la montée. Pied à terre obligatoire pour passer les chicanes. La plaine me fait découvrir le château d'eaui de COURTRY ou j'ai une boite à trouver. Hors du parcours je file vers MORTCEF. Les poivrots assis sur les marches du café m'obligent à arrêter les recherches autour de l'église. Et c'est reparti sur une descente avec slalom entre les cailloux avant de déboucher sur le viaduc. la pause est de courte durée car une montée en caillasse est là pour rappeler que je suis sur la portion technique de la rando. J'arrive au deuxième ravito. pensant être le dernier, je suis surpris de voir un participant ébouler sous le barnum. Il avance à la même moyenne mais pas à la même vitesse, ce qui fait qu'au gré des difficultés on va se doubler. Ca commence par le Bois de Saint-Avoye où je passe devant. Mes pauses au moulin coude at à MONTHERAND, lui permette,t de reprendre la tête. A MONTBRIEUX le tracé a changé je repasse pour la dernière fois devant pour attaquer la dernière difficulté de la matinée, la montée rocailleuse de la Croix Saint-Georges. Arrivé à LA CELLE-SAINT-MORIN, je quitte définitivement le tracé pour aller valider une boîte. Le thermométre indique 36 degrés et la rivière est fraiche. Je m'empresse d'aller me tremper tout habillé. C'est par le bitume que j'ai choisi de revenir sur le point de départ. Mais avant il me faut pointer deux boîtes, une au pont de POMMEUSE et l'autre à la gare. Et bien-sûr la ligne SNCF est au sommet de la montée. La tenue est sèche, la fraîcheur a été éphémère. Cette fois-ci, c'est officiel, je suis le dernier, car mon camarade par intermittence est déjà reparti, il y a un quart d'heure. je regarde mon compteur. 58.4 kilomètres. Le contrat est rempli avec 50000 kilomètres sur la ligne d'arrivée. Il m'aura fallu 20 ans pour obtenir cette distance parcourue en randonnée. Je ne compte pas les liaisons boulot, boulanger, plage , etc..., car le chiffre est déjà à 51741 kms.     

parcours

photos

profil

films

traces_gps

incident
Kilomètre 2.5, détour géocaching.
Kilomètre 13.9, détour géocaching.
Kilomètre 16.1, détour géocaching.
Kilomètre 19.4, détour géocaching.
Kilomètre 23, détour géocaching.
Kilomètre 29.6, détour géocaching.
Kilomètre 49.8, détour géocaching.
Kilomètre 54.4 , détour géocaching.

plaque_guidon

distance
56.5 kilomètres.
844 mètres.
denivele
terrain
Le terrain est roulant.
Quelques portions boueuses. 
Ravitos aux kilomètres 22.6 et 37.9. 
ravitaillement
meteo
Ciel bleu
21 degrés au début de la sortie
36 degrés au retour
temperature

 

Vous êtes ici : Mes sorties VTT Mes sorties 2018 VTT dimanche 01 juillet 2018 - rando vtt entre grand morin et aubetin