SORTIES VTT DE LOULOU

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

vendredi 25 mai 2018 - sortie cohésion boulot

ville_depart

BREUILLET (91)
affiche
recit Ce matin, comme tout les ans je suis ouvreur pour une sortie cohésion entre collègues. Comme il fait beau, la liaison BONDOUFLE vers BREUILLET va se faire à VTT. Mais pas par le chemin le plus court car j'ai noté quelques géocaches sur le tracé. Pour arriver à la première, je quitte la piste cyclable de la RD19 pour contourner Auchan et arriver à la zone industrielle des Cochets. Encore quelques tours de pédales pour accéder à la cache. C'est sur celle-là que j'ai butter lors du repèrage. Mais cette fois-ci je valide et repars sur la suivante. Les herbes sont coupées, ce qui facilite les recherches. mais vaines. Je continue mon chemin par le Bois de la Garenne où les bucherons ont aligné les troncs. Le temps a passé et je dois éviter les recherches prévues dans le bois. Le retour à la civilisation se fait avec la traversée d'ARPAJON. Je fais une dernière tentative sur une cache sous la RN20, en vain. Il ne me reste plus qu'à tout donner pour arriver à l'heure au Stade. Ce que je fait en arrivant sur le gong de l'église. Vu le nombre de vélos sur le parking, j'ai bien peur qu'on ne soit que très peu. Avec Pandore nous faisons le point. Il n'y a que 5 volontaires pour nous suivre. Hélène et les garçons Zinzin, Pierre, Hugo et Frèd vont nous suivre sur ce parcours sans réelles difficultés. On commence par le réglage du VTC d'hélène avant d'attaquer par le tour du lac de trévoix, histoire de se mettre en jambe. Surtout que la petite bosse progressive qui nous amène à BRUYERES-LE-CHATEL surprend un peu.mais en faisant des escales tout ce passe bien. A la sortie du bois à surveiller si tout le monde avait suivi, je me trompe de chemin. Mais comme dit Pandore "Un moniteur ne doit jamais dire qu'il s'est trompé, mais savoir où il est." C'est donc à L'Epine qu'on débouche sur la route au lieu de la Roncière. En distance, ça doit être équivalent. Nous faisons encore une pause au Château de Courson avant de contourner le Golf. La partie en sous-bois fait place au découvert des centres équestres. Sur celui des Bruyères, un poney sorti de son enclos veut suivre hélène. Le passage devant le bassin du Château du Marais annonce la côte tant redoutée. en fait on s'en fait tout un monde mais elle ne fait que 3 kilomètres avec une ascension de 90 mètres et une pointe à 10%. En haut Zinzin et moi, comme on a creusé le trou, repartons à la rencontre des autres. Alors la surprise va venir après. Car la pluie de mardi a laissé un peu d'eau dans les ornières. Mais la contre-allée est le meilleur compromis pour nous faciliter le parcours vers SAINT-CHERON. Pandore prend la main sur le guidage dans la traversée de son ancien fief. Je reste à l'arrière pour hélène qui donne quelques signes de faiblesse. Dans le Bois de Chantropin, je repasse devant. A BREUX, une dernière côte pour avoir l'occasion de décrasser les poumons. Et enfin la dernière ligne droite un peu biscornue en suivant la piste cyclable nous ramène au Gymnase. Encore une fois pile à l'heure des cloches de l'église. Encore fois, la ponctualité est à l'honneur. Le temps de se restaurer et de refaire le monde s'allonge. Et comme dirait Roland "Bon on y va ?" Il est 16h00 lorsque je me prépare pour le retour "Non sérieux, tu repars sur Evry ?" me lance mes collègues. "Eh oui, sérieux !". Alors je repasse par l'église de BREUX pour valider une cache le temps que les trois gouttes finissent de rebondir sur le Gps. Puis je fais une autre pause à SAINT-YON, où la cache me résiste. Ce n'est oppas grave car j'aurais bien l'occasion de repasser. L'objectif de l'après-midi est d'aller trouver la curiosité Géocaching. Donc je traverse AVRAINVILLE et GUIBEVILLE pour arriver à MAROLLES. Sachant à peu près où elle se trouve, je me trompe de route. Un coup d'oeil sur le GPS pour s'apercevoir que c'est de l'autre côté de la voie ferrée. j'arrive sur le parking, me mets à l'aise. En effet, il va y avoir du sport. A l'aide d'un aimant, il faut remonter une clé qui se trouve dans un tuyau plastique à l'aide d'un aimant. Un jeu digne de Fort Boyard. Une fois la clé en main, il faut ouvrir la première porte pour découvrir un magasin SAV Géocaching. Avec la clé qui s'y trouve, je découvre dérrière la deuxième porte un hôtel à objets voyageurs. Pour moi c'est la première cache aussi sympathique que je découvre. Comme je promène mes TB, j'en profite pour le troc d'une seul. Je me laisse tenter par celui qui représente un vélo. C'est aussi le plus gros. Voilà ma visite est terminée, je peux remettre tout en place et continuer mon chemin. Entre LEUDEVILLE et VERT-LE-GRAND, il y en a encore une à visiter. mais à lire les commentaires, je me dis qu'il n'y a plus rien à chercher au sol et qu'il faut prendre de l'altuitude. Alors là quel arbre et quel tronc faut-il escalader ? je repars finalement bredouille. C'est sur cette défaite que j'arrive à la maison
parcours
photos profil
films traces_gps
incident Aucun incident à signaler.  plaque_guidon
distance Le parcours aller = 22.5 kilomètres.
Le parcours retour = 25.4 kilomètres.
La rando = 32 kilomètres.
Distance totale = 79.9 kilomètres.
568 mètres. denivele
terrain Le terrain roulant.
Ravitos aux kilomètres 22.5 et 54.5  ravitaillement
meteo Ciel bleu
17 degrés au début de la sortie
26 degrés au retour
temperature

 

Vous êtes ici : Mes sorties VTT Mes sorties 2018 VTT vendredi 25 mai 2018 - sortie cohésion boulot