SORTIES VTT DE LOULOU

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

dimanche 22 avril 2018 - la martinezienne

ville_depart

MARTINET (85)

affiche

recit Ce matin, je récupère Jean-Mi au camping. Guen nous a fait faux bon, prétextant une bronchite. Mouais ! Ce serait plutôt le changement de climat. Donc c'est à deux que nous nous élançons sur cette première rando organisée par l'OGEC de MARTINET. Sur le parking, il n'y a pas foule. Le départ donne déjà sur du pilotage avec des marches à descendre pour accéder au plan d'eau. Puis le ton est donné en traversant une première partie boueuse. Je fais une première pause à la Chapelle de Garreau pour pointer une première cache. Pendant ce temps Jean-Mi continue à son rythme. Mais comme la portion est roulante, je ne tarde pas à revenir puis le dépasser. Mais aux environs de La Sainte-Thérèse, le fléchage est bizarre. les couleurs sont inversées et il est indiqué "rose" au sol. mais après vérification sur la carte, c'est le bon chemin. Jean-Mi s'échappe le temps que j'enlève le maillot manches longues car la température se fait ressentir. Mais je trouve deux fusées derrière lesquelles je me cale dans l'aspiration. Le paysage défile et au passage de Jean-Mi, je lui demande d'accrocher les wagons. Mais la vitesse, tutoyant les 32 km/h, est trop élevée pour coller. D'autant plus que je j'assure les relais. J'ai beau regarder derrière pas de maillot bondouflois à l'horizon. La pause ravito à la Girardière permet à Jean-Mi de me retrouver. La partie qui suit est totalement différente car nous allons faire le tour du Lac du Jaunay en commençant pas une descente boueuse et ravinée. Pour changer, nous ne suivons pas la rive. C'est un peu plus technique. Comme j'ai trop tiré sur le plat, je laisse Jean-Mi s'éloigner. Le Moulin de Chiron puis le Pré sont l'occasion de chercher deux caches. Mais après vient la portion la moins plaisante du tour du Lac. Une partie que Guën n'aurait pas aimé avec des ascensions à la poussette pour finir par les escaliers. Mais une fois passé le barrage, je retrouve les portions boueuses car le niveau de l'eau effleure le chemin. Je roule avec 2 "MenInBike". Mais je n'arrive pas à suivre. A la passerelle, je regarde mon Gps car j'avais noté une cache et j'ai failli louper la flèche au sol. N'ayant pas téléchargé la cache, elle n'est pas affichée. Je continue le parcours sans l'ombre de Jean-Mi à l'horizon. Dans la montée de la Brossardière, je me fais doublé par les MenInBike qui n'ont pas vu la flèche. Puis j'aperçois Jean-Mi dans la montée. De retour sur le bitume je l'attends. En fait il a suivi les autres et en a profité pour se recueillir à l'endroit de sa chûte en juillet 2017. Après une longue portion roulante, on retrouve la bouillasse qui se transforme parfois en lisier. "Ca puir !" Le deuxième ravito à plus des 2/3 du parcours redonne le moral. Après le chateau de Malvergne, nous allons retrouver encore de la bouillasse. A la sortie du LUTRON deux gués espacés par un chemin fraichement taillé le long du champ se présentent sous les crampons. Tout ça pour traverser la rivière du Jaunay à deux reprises. Mais le pire est à venir avec un plein champ au lieu-dit des Echognes qui se termine par une traversée de haie avant d'arriver sur la RD42. Et ce n'est qu'en découvrant la flèche que j'ai compris qu'à lentrée du chemin, il fallait suivre la haie et non la traverser. Le cloche sonne et indique la fin de la rando. L'odeur nous précède alors, exceptionnellement, je passe par l'aire de lavage avant d'aller récupérer le casse-croute.     

parcours

photos

profil

films

traces_gps

incident
Aucun incident à signaler

plaque_guidon

distance
49.5 kilomètres.
645 mètres.
denivele
terrain
Le terrain alternant les portions boueuses et roulantes.
Ravitos aux kilomètres 15.2 et 35.5 
ravitaillement
meteo
Ciel bleu
13 degrés au début de la sortie
19 degrés au retour
temperature

 

Vous êtes ici : Mes sorties VTT Mes sorties 2018 VTT dimanche 22 avril 2018 - la martinezienne