SORTIES VTT DE LOULOU

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

dimanche 18 juin 2017 - la chevriarde

ville_depart

CHEVRY-COSSIGNY (77)

affiche

recit Les copains sont partis dans l'ardèche avec leur vélo de route. Alors ce matin, je suis seul à partir en Seine-et-Marne. La dernière fois que j'ai participé à la Chevriarde, c'est à dire la première, remonte en 2006. C'était alors en version road-book disparue depuis. Le temps d'attente aux inscriptions est quasi nul, ce qui me permet de partir rapidement. Enfin presque puisque je m'arrête pour discuter avec les copains du club de Quincy. Le début du parcours est hyper roulant avec un compteur qui régule aux environs de 30km/h et un léger vent de face. Au moment où j'arrive sur la RN19, j'aperçois les routiers du club de Courcouronnes. J'ai beau les encourager, ils sont concentrés sur leur pédalage. Je continue ma rapide progression jusqu'à la ferme de Sansalle ou est programmée le premier passage à gué. Je traverse l'Yerres par le chemin le plus court avec de l'eau jusqu'à mi-cuisse. Après EVRY-GREGY, le Ru du Cornillot propose une première traversée puis une deuxième. Là, il faut sillonner au fond du lit pour passer sous la N104. Il se jette dans l'Yerres 100 mètres plus loin. Le lieu s'appelle le Gué Bourdon. Enfin en parlant de bourdon, c'est plutôt un gros bourdonnement qui perturbe mon audition jusqu'à passer au coeur d'une rave-party à la Varenne de Villemeneux. Il y a un truc qui m'inquiéte après avoir passé la séparation du 45/60, c'est le ravito. Mais avant d'y arriver, il y a le gué du Moulin de Breuil. Après avoir profité de la fraicheur, je continue la randonnée en traversant successivement VARENNES-JARCY, PERIGNY puis MANDRES-LES ROSES par du chemin roulant. Au sommet du pont qui enjambe la ligne TGV, c'est un "OUF" qui vient direct de l'estomac, en apercevant la tonnelle tendue au milieu des champs. "31 km pour un premier ravito sur le 60km, c'est trop loin !" Les bénévoles ont du entendre cette réclamation au moins 100 fois. Je profite de cette collation pour faire le plein, car comme c'est parti, ça risque d'être le dernier de la matinée. Me voilà reparti vers SERVON où la piste cyclable slalomme entre les arbres. Un exercice de style ! Puis c'est le tour du plan d'eau qui annonce la fin du parcours à découvert. La forêt de Notre-Dame attenue la température sous le casque. Mais en essuyant la sueur qui me tombe dans les yeux, je loupe le balisage. Ce qui m'oblige à faire demi-tour. Après la bifurcation du Château de Maison Blanche, des portions grasses viennent pimenter le tracé. Puis victime d'un défléchage, le tracé n'est plus visible. je ressort la photo du parcours et constate que j'ai été un peu loin. Les participants qui m'ont suivi ont préféré faire demi-tour. Je m'improvise un tracé pour revenir sur le parcours. De toute manière, il fallait repasser au dessus de la N104 et retrouver les portions boueuses. A la Grande Romaine, retour sous le soleil qui chauffe fort. A côté du Château de Beaurose, ce trouve la deuxième tonnelle. 10 kilomètres avant l'arrivée, on ne va pas critiquer. Nous avons droit à un dernier passage en sous-bois et le 5ème et dernier passage à gué avant de retrouver la plaine. "Qu'est-ce qu'on est bien les pieds dans l'eau, avec un thermomètre qui indique 36 degrés". L'arrivée est déjà là avec un bon sandwich qui m'attend. Tombola gagnante pour tous les participants de cette super rando. Même si les ravitos auraient pu mieux être répartis.  

parcours

photos

profil

films

traces_gps

incident
Kilomètre 37.3, erreur de parcours
Kilomètre 42.3, parcours défléché

plaque_guidon

distance
62.2 kilomètres.
449 mètres.
denivele
terrain
Le terrain est roulant.
Passages à gué.
Quelques portions boueuses. 
Ravitos aux kilomètres 31 et 54.2. 
ravitaillement
meteo
Ciel bleu
23 degrés au début de la sortie
36 degrés au retour
temperature
Vous êtes ici : Mes sorties VTT Mes sorties 2017 VTT dimanche 18 juin 2017 - la chevriarde