SORTIES VTT DE LOULOU

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

jeudi 25 mai 2017 - voyage autour de hauteville-sur-mer

ville_depart

CONDE-SUR-VIRE (50) - BALLEROY (14)

affiche

recit Aujourd'hui, j'avais donné rendez-vous à Guy, Eric et Roland sur le parking du Vélorail à CONDE-SUR-VIRE. Pour notre premier jour de notre voyage autour de HAUTEVILLE-SUR-MER, une boucle vers BALLEROY. Après 3h15 de voiture, j'arrive le premier avec trois quarts d'heure d'avance à cause d'une estimation de temps de parcours Google Maps. J'en profite en attandant les autres pour aller pointer le BCN50. Guy arrive de sa Bretagne. J'entame un brin de causette avec un ancien cycliste local qui est surpris de savoir qu'on peut aller jusqu'à BALLEROY par les chemins. C'est ça quand on avale du bitume, on ne regarde pas ce qui se passe sur les côtés. En attendant les autres, nous mettons les bières au frais dans la rivière. Eric et Roland venus depuis BONDOUFLE à VTT après un periple de 370 kilomètres arrivent de leur hébergement de GIEVILLE. Roland nous montre son nouveau VTT 29 pouces avant d'aller pointer à son tour son carton BCN avant de partir. Je suis à peine parti que je m'aperçois que ma montre a disparu de mon poignet. Impossible de savoir si je l'ai oublié à la maison ou perdu en ville. Je reprogramme l'affichage du GPS pour afficher l'heure et on continue. D'entrée, le profil de la journée est indiqué avec des montées et des descentes. Dans ces dernières, nul n'est besoin de pédaler. Le problème est que lorsque tu suis Roland, il faut penser à décrocher de l'aspiration au pied de la montée, sinon tu restes en bas. A La Sablonnière, nous traversons la cour de la ferme. A la sortie, la fermière qui emmène son troupeau de vaches à l'ombre nous demande de fermer la berrière après notre passage. C'est l'occasion de discuter. Après ROUXEVILLE, un panneau indiquant "Sources d'Elle" nous invite à faire un détour. Mais voilà pour y accéder, il faut se délester de 2 euros. Nous faisons demi-tour? et à RICHEBOURG, nous faisons la pause "bananes". Eric et roland nous raconte le périple avec les escales dans les gîtes tenus par les anglais. En maître du temps, je gère l'avancée vers L'EMBRANCHEMENT. mai en cours de chemin, il y BALLEROY pour tamponner le BCN14. Roland nous joue la Playmate sur la pelouse du château qui héberge le musée des mongolfières. Je n'ai pas réservé le restaurant de ce midi car j'ai opté pour un routier ouvert presque 24/24. Mais après avoir suivi le tracé de l'ancienne voie ferrée, nous arrivons devant un parking vide et fermé par de la rubalise. La porte elle aussi est fermée, et pour cause l'établissement est à vendre. Un coup d'oeil sur les possibilités de repli s'opère et nous revenons à BALLEROY. Le manoir de la Drôme a été retenu pour se restaurer. ou plutôt devrais-je dire, se sustenter. Après avoir mis les vélos dans le parking couvert, nous nous dirigeons vers la porte d'entrée réhaussée par une plaque en cuivre indiquant le nom du cuisinier.  Le maître-d'hôtel nous ouvre la porte. Un peu surpris, je lui indique que la tenue de cycliste est notre tenue du dimanche. "Mais il n'y a aucun problème, suivez moi !". Et là c'est un cadre 5 étoiles qui nous est proposé avec une vue imprenable sur le parc. Le choix rapide sur le menu premier prix à 26 euros. Pour la boisson, nous cherchons parmi les tarifs proposés jusqu'à 800 euros, un vin abordable. Sur toutes nous escales culinaires, c'est la première fois que les verres sont remplis automatiquement par le maître-d'hôtel. Le menu tellement bon nous fait oublier la facture qui précède notre départ pour la deuxième partie du voyage. La remontée vers L'EMBRANCHEMENT se fait par le même chemin de ce matin. Exceptés les grandes allées, les petits chemins sont mal indiqués. ce qui fait qu'au bout de la route forestière de la commission, j'improvise un tracé pour revenir sur le parcours. Belle option qui nous fait sillonné sur un sentier tortillard avec franchissement de gués. mais c'est après avoir traversé la D572 que ça se gâte. surtout au bout de la route du gravier. Là les chemins ont disparu et nous imposent à chercher une sortie au lieu de faire demi-tour. C'est aussi le théatre de 3 chûtes successives de Roland à l'arrêt, d'Eric et de Moi-même en frontal sur une ornière achée sous les feuilles. Rien de grave, nous continuons jusqu'à retrouver du bitume. C'est aussi la limite des deux départements bas-normands; la Manche et le Calvados. Et cest reparti pour la belle allée forestière du breuil. Un cul-de-sac que nous quittons en naviguant au cap pour retrouver le tracé initial au Hameau Touzé. Le chemin qui longe l'Elle est trempé alimente les crampons en boue. Noue profitons du panorama de la côte 174, témoin de la seconde Guerre Mondiale, pour faire une pause sauf pour Guy qui préfère continuer. mais pour arriver au croisement avec la D972, ça monte encore. Roland essaie de me griller encore une fois dans les côtes mais j'ai de la ressource. Aux abords de LA BARRE DE SEMILLY, ça se complique avec un chemin fermé par une barrière qui nous impose un détour, puis un deuxième barriéré avec un demi-tour pour un grand détour. Les allers-et retrours du midi ont fait que le parcours s'est allongé et Guy réclame la fin du parcours dans 2.5 kilomètres, mais c'est impossible avec la quinzaine qu'il reste à parcourir.  La D549 nous permet de souffler surtout la descente vers LA MANCELLIERE-SUR-VIRE. Eric et moi-même en  avons même oublié les autres au moment de tourner. En haut de la côte, je m'arrête et siffle Guy. J'attends encore un peu, mais pas de Roland en vue. Me voilà seul avec d'un côté Eric qui a continué sur le tracé et ayant préféré faire demi-tour, Guy et Roland qui sont maintenant devant moi. Mais vu le temps d'attente et la vitesse de passage, je n'ai aucune chance de revenir sur eux. Finalement de retour sur le parking je retrouve mes camarades que je n'ai jamais pu rejoindre. Eric ferme la marche. Il ne nous reste plus qu'à charger les véhicules pour retrouver les routiers à HAUTEVILLE-SUR-MER. 

parcours

photos

profil

films

traces_gps

incident
Kilomètre 2, perte de ma montre.
Kilomètre 39.1, improvisation
Kilomètre 43.8, improvisation
Kilomètre 44.3, chute de Roland.
Kilomètre 44.5, chute de Eric.
Kilomètre 44.7, chute de Loulou.
Kilomètre 45.6, improvisation
Kilomètre 57.9, détour
Kilomètre 59.2, détour
Kilomètre 65.3, séparation du groupe.

plaque_guidon

distance
71.2 km 
1215 mètres.
denivele
terrain
Le terrain est roulant.
Quelques portions humides. 
Ravito au kilomètre 31.5. 
ravitaillement
meteo
Ciel bleu.
16 degrés au début de la sortie
27 degrés au retour
temperature
Vous êtes ici : Mes sorties VTT Mes sorties 2017 VTT jeudi 25 mai 2017 - voyage autour de hauteville-sur-mer