SORTIES VTT DE LOULOU

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

vendredi 03 février 2017 - reconnaissance nocturne du gardien

ville_depart

BONDOUFLE (91)

affiche

recit Ce soir, 18h25, je suis parti pour aider le club du COUDRAY-MONTCEAUX dans la reconnaissance de leur rando "La nocturne du Gardien" en compagnie d'Eric. A la sortie de BONDOUFLE, on sent bien le vent qui rafale irrégulièrement. le vent m'accompagne.  Le terrain est légèrement détrempé mais à la sortie du tunnel sous la D153, ça patine à la remontée. A partir d'ORMOY, on retrouve le bitume jusqu'au COUDRAY-MONTCEAUX. Nous sommes à peine rendu, que ma châine s'enroule dans le padalier, jusquà passer dans la couronne coincée avec la manivelle. Du jamais vu ! 19h30, nous arrivons au stade et retrouvons nos copians du club du Coudray. Je constate que la précision d'une montre suisse n'éxiste pas chez les vététistes. Et c'est à 19h45 que nous nous élançons vars le reconnaissance du nouveau tracé. Cette année une variante sera proposée avec les tracés dans les deux sens.Avec Eric, nous décidons de repérer le parcours à l'envers. jusqu'à l'écluse le groupe d'une quinzaine de vététiste se suis et à la station de pompage, c'est la dislocation. Il ne reste plus que 8 volontaires pour remonter le circuit à l'envers. Je prends la tête du groupe avec une vitesse de cyclodécouverte pour cyclos initiés. Mais voilà, le passage en sous-bois regorge d'imperfections et les cyclos sont un peu en peine. La descente vers le Four à chaux n'est pas trop savonneuse et la descente vers la Seine demande un peu de maitrise sur le chemin pierreux. On a été trop vite car on a perdu les cyclos. La longue portion bitumée va permettre de recoller le groupe et de se reposer. C'est la portion inévitable suite à l'éboulement qui a eu lieu l'an dernier dans la descente pavée du Pavillon. Après la station d'épuration de SEINE-PORT, il faut déjà jouer aux baroudeurs car un arbre obstrue le chemin. La suite sillonne le long de la Seine qui par endroit pourrait lécher les crampons si le fleuve était plus haut. Nous sommes presque arrivés au Pavillon de Choiseul, et un rappel de l'arrière fend le claquement des flots sur la berge. J'ai été trop loin par rapport à la version diurne de la rando. Nous attendons un peu car un cyclo donne des signes de faiblesse. A la Bifurcation du Bois de Sainte-Assise, nous continuons à 7 acar le cyclo rentre directement. Nous croisons l'autre groupe à SEINE-PORT.  De SAINT-LEU à SAVIGNY-LE-TEMPLE, je me laisse guider. La prochaine destination est le Bois du Rougeau. Avec sa célèbre statue du gardien. Au carrefour de la Commery, 2 vététistes épuisés rentrent au plus court. c'est donc à 5 que nous terminons le parcours. Malgrè le raccourci, nos deux arrivent après nous au stade ou nous attend le repas. Pas le temps de s'éterniser, car il nous faut encore rentrer à la maison à VTT. "Chapeau les gars !" nous disent les coudraisiens en les quittant. Le bain bien chaud au retour est le bienvenu.

parcours

photos

profil

films

traces_gps

incident
Kilomètre 12.3, chaine emmélée dans le pédalier.
Kilomètre 26, erreur de tracé.

plaque_guidon

distance
Liaison aller = 12.8 km
Liaison retour = 12.5 km
Rando = 38.2 km
Total de la sortie = 63.5 kilomètres.
520 mètres.
denivele
terrain
Le terrain légèrement collant.
Ravito au kilomètre 50 
ravitaillement
meteo
Ciel dégagé
Vent en rafale irrégulière
8 degrés au début de la sortie
4 degrés au retour
temperature
Vous êtes ici : Mes sorties VTT Mes sorties 2017 VTT vendredi 03 février 2017 - reconnaissance nocturne du gardien