SORTIES VTT DE LOULOU

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

dimanche 02 octobre 2016 - de l'Yvette à l'Orge

ville_depart

SAVIGNY-SUR-ORGE (91)

affiche

recit
7h00, allumage des feux obligatoire, ça pique un peu avec une température basse. Gps et Eric sont au rendez-vous pour partir à EPINAY-SUR-ORGE. En prenant chacun son tracé à partir de la zone industrielle des Ciroliers, nous récupérons Roland au rond-point de La Croix Blanche. Le chemin le plus court pour se rendre au point de départ, c'est d'emprunter la RD117. Une chance nous avons tous les feux au vert. Une fois la plaque de guidon apposée, nous nous élançons sur les différents parcours choisis. je ferme la marche car le démarrage est un peu rapide. Dans le Bois des templiers, le passage sur une succession de racines, au moment où je dépasse quelques participants moins pressés, provoque l'extinction du Gps. Ce n'est que 1 kilomètre plus loin que je m'en aperçois. c'est aussi le moment où je double Roland. Le passage dans le tunnel sous la RN20 indique que les hostilités vont commencer par l'ascension du Rocher de Saulx. Dans la côte, je me fait dépasser par Phil, puis Pascal. Nous nous retrouvons au ravito et je retrouve également Gps et Eric. J'apprends que Skippy vient de quitter l'escale gastronomique. Puis viennent se greffer Roland, Philippe et son neveu. Ces derniers sont en mode pépère sur le 38 km. Les deux premiers sont déjà repartis. C'est donc à six que nous repartons. Je fais une pose photo pour immortalisé cet éléphant à une bosse victime victime du rayonnement électrique de VILLEJUST. Mais le terrain est roulant, alors Roland est distancé. Le Bois des Carrées se passent comme une lettre à la poste. Mais la remontée vers le château de Bel Ebat m'oblige à laisser filer mes camarades à cause d'un loupé au bas de la pente. j'en profite pour retirer mon gilet fluo qui commence à me tenir chaud. Je laisse Philippe et son neveu à la bifurcation 38, avant de descendre dans la plaine et retrouver le tunnel sous la Francilienne. A la sortie, je reste sur mon choix à la bifurcation 60/70. Dans la côte, à la jonction avec le GR111, les deux parcours se rejoignent et je retrouve Phil qui me dépasse une seconde fois. le ravito se trouve au bout des champs de maïs. Pascal me rejoint pour un regonflage de son pneu arrière. Skippy arrive tranquillement. profitant encore un peu du ravito, je repars seul. Le passage derrière la piste de l'Autodromme annonce la sortie du bois pour rejoindre MONTLHERY avec son incontournable Tour pour les vététistes. L'ascension en escargot suivi d'une descente un peu plus sportive m'amène sous la RN20. Je remets deux participants sur le bon chemin car la traversée de Bellejame a subi un défléchage. Je viens de passer devant l'entrée du centre National de Rugby, ça annonce la montée de l'escargot. Finalement le raidillon avec les abords tapissés de cyclamens blancs et roses se monte bien. A l'approche de NOZAY, un bouchon s'est formé et pour dépasser, je m'accorde le contournement de la retenue d'eau du Mort. La traversée du Bois de Monsieur et de Saint-Eloi me rapproche du Rocher de Saulx, mais dans la descente ravinée du Bois de la turaude, un cliquetis à l'avant m'annonce que je vais bientôt freiner sur la garniture. Alors j'économise la mécanique jusqu'au ravito. Je m'aperçois que j'ai perdu mon gilet fluo entre les deux ravitos. Certaienemt un accrochage avec une branche. Une rapide vérification sur les freins confirme qu'il me reste encore un peu de férodo sur mes plaquettes. Ca tombe bien car mise à part la portion dans la carrière, le tronçon et qui me sépare de l'arrivée ne necessite pas de freinage violent. La sortie du bois sonne la fin de la rando avec le passage sous la RN20. Après, il faut faire attention car c'est le retour commun avec les petits parcours et les vététistes néophytes. Dans la plaine de LONGJUMEAU, Skippy me rejoint. je lui demande "Ce sont les deux ascensions de l'escargot qui t'ont mis derrière ?". "Non, à la bifurcation, je suis parti sur le parcours 30km." me répond-il. Ca lui fera 78 km. Nous terminons ensemble. Dans un premier temps j'essaie de garder le contact puis dans la dernière ligne droite je lui sers de lièvre. Je prends la file pour récupérer mon sandwich et mon gain à la tombola. Et c'est pas fini ! comme dirait la pub. Il me faut encore retourner à la maison sur mon VTT. Il me reste encore un peu de jus pour rouler à 30 km/h et géner le moins possible les voitures jusqu'à SAINTE-GENEVIEVE-DES-BOIS. Comme c'est le marché, je contourne le quartier jusqu'à la piscine. Un bref passage sur la quatre voie de la RD19 me permet de retrouver la piste cyclable qui longe la Francilienne qui rentre dans la zone industrielle des Ciroliers. Il est 13h07 lorsque j'ouvre la porte de la maison.
parcours

photos

profil

films

traces_gps

incident
Kilomètre 17.5, regonflage pneu arrière pour Pascal. 
Kilomètre 50.5, variante pour dépasser un bouchon.
Entre R1 et R2, perte de mon gilet fluo. 

plaque_guidon

distance
Liaison aller = 11 kilomètres
Parcours randonnée = 60 kilomètres
Liaison retour = 11.9 kilomètres
Distance totale =82.9 kilomètres
1219 mètres.
denivele
terrain
Le terrain est sec et roulant.
Ravitos au kilomètres 11, 20.8, 30.8, 58.9 et 71.   
ravitaillement
meteo
Ciel nuageux
9 degrés au début de la sortie
16 degrés au retour
temperature
Vous êtes ici : Mes sorties VTT Mes sorties 2016 VTT dimanche 02 octobre 2016 - de l'Yvette à l'Orge