SORTIES VTT DE LOULOU

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

samedi 23 juillet 2016 - la n'yolaïe

ville_depart

BOIS-DE-CENE (85)

affiche

recit Ce soir, direction BOIS-DE-CENE pour une semi-nocturne après avoir pris Jean-Mi au mobil-home. La phase inscription étant faite, il ne nous reste plus qu’à nous élancer, ou plutôt prendre le train des VTC. Mais très vite le paysage s’éclaircit. La traversée en yole provoque un regroupement et le passage du pont flottant sélectionne les courageux. Mais le chemin entre deux étiers est bouchonné par un groupe de VTC jusqu’à ce qu’il s’arrête pour se reposer du tape-cul. Eh oui, comme dirait Jean-Mi ça tabasse ! Le tracé calqué sur la piste cyclable s’élargit mais le vent est bel et bien présent. La pause, au Mont-Carmel, nous surprend pas sa proximité. Mais on ne va s’en plaindre. A peine reparti, j’invite plusieurs familles à faire un détour vers le ravito. En effet l’organisateur aurait pu indiquer que le ravito était à 20 mètres du parcours VTC. Je repars rattraper Jean-Mi et après l’avoir dépassé, je passe devant un participant qui est apparemment embêté à l’entendre. Je fais demi-tour pendant que Jean-Mi arrive à sa hauteur. Le verdict est sans appel. Kevin a perdu son galet de dérailleur. Mais jean-mi a de la chance en retrouvant la roulette en amont. Pour la vis, une participante nous sort la caisse à pièce détachée, mais rien ne convient. Après avoir vidé ma caisse à outil, je trouve une vis suffisamment longue. La réparation de fortune est faite, il peut continuer son chemin, et nous aussi. A La Filée, le tracé nous invite à passer sous la route. Au débouché du tunnel, deux options s’offrent à nous. Nous prenons la « Difficile » qui nous fait cheminer dans le ruisseau de la Filée plus ou moins sec avec de l’eau trouble. L’odeur aussi n’invite pas à s’y aventurer. Mais nous continuons jusqu’au passage sous le tunnel de la ligne SNCF qui est aussi la sortie de ce kilomètre technique. Puis vient la série des sous-bois dans lesquels il ne fait pas bon avoir des larges guidons. A la sortie de ce slalom arboricole, nous trouvons un participant avec son dérailleur cassé. J’entends « Encore lui » C’est Kévin qui annonce à Noël son copain, qu’il a peut-être une chance de repartir. Mais là après avoir redressé la patte et le dérailleur, je constate que le galet est cassé. Noël se résigne à rentrer à pied. Nous repartons vers le deuxième sous-bois fatal à la lampe fixée sur mon casque. C’est borgne que je rejoins le deuxième ravito à La Laumière. Apparemment, nous repasseront une deuxième fois après la boucle. Dans le bois de Saint-Denis, j’allume un phare car l’obscurité est là. Jean-Mi en fait de même dans la deuxième partie. Après avoir fini le parcours du terrain de motocross des Petites Raillères, nous nous apercevons qu’il nous manque un morceau de tracé, et nous repartons à contre sens des flèches et des participants pour dire qu’on la fait en entier. Une portion de traversée plein champ nous ramène au ravito. D’après les infos, il resterait 12 kilomètres, alors nous repartons. Après une longue portion roulante, nous arrivons à la Jarrie ou un nouveau cheminement du ruisseau Bignon Rau, encore plus profond, nous attend. Chaussures mouillées, il nous reste plus qu’à repartir vers une zone boisée pour un slalom. Après avoir passé La Guittière, nous retrouvons le ruisseau qui précède les bosses du moto-cross qui provoquent deux chutes successives. Moi dans la côte et jean-Mi dans une ornière tournante. Après le pont nous rendons visite une dernière fois au ruisseau. Mais à la sortie, le fléchage a disparu. Mais nous nous en apercevons lorsqu’on revient à la sortie de la zone boisée marquée par le rouleau de l’arroseur. Un coup d’œil sur le Gps et j’opte pour revenir vers le centre-ville et repartir par l’entrée du fossé où le bain de mousse est prévu. Mais il n’y a pas de trace de mousse donc la pub est mensongère. Par contre nous sommes accueillis avec le feu d’artifice. Le temps de passage à la distribution des repas chaud est rapide. La température a fortement baissé et le froid commence à gagner le dos avec la transpiration. C’est l’heure de remettre les VTT sur la voiture et repartir. 

parcours

photos

profil

films

traces_gps

incident
Kilomètre 13.8, assistance à participant
Kilomètre 18.6, assistance à participant
Kilomètre 21.5, casse support de lampe
Kilomètre 31.6, contresens motocross
Kilomètre 45.3, chute de loulou
Kilomètre 45.6, chute de jean-mi
Kilomètre 46.6, erreur de parcours

plaque_guidon

distance
51.1 kilomètres
227 mètres.
denivele
terrain
Le terrain tabasse mais roulant.
Cheminement en fond de ruisseau
Ravitos aux kilomètres 12.1, 26.4 et 38.3 
ravitaillement
meteo
Ciel dégagé
26 degrés au début de la sortie
16 degrés au retour
temperature
Vous êtes ici : Mes sorties VTT Mes sorties 2016 VTT samedi 23 juillet 2016 - la n'yolaïe