SORTIES VTT DE LOULOU

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

dimanche 31 janvier 2016 - randonnée des bagaudes

ville_depart

MAROLLES-EN-BRIE (94)

affiche

recit Ce matin, que des désistements. ce qui fait qu'il n'y avait que Jean-Mi sur le parking. Mais il allait à DOURDAN pour la Polaire. J'ai choisis le Val de Marne pour un parcours plus facile. Inscription express, il faut dire qu'il fait encore nuit et je suis le deuxième à avaler mon chocolat. Au moment de fixer ma lampe, les couture du porte batterie cèdent. Je raboute tant bien que mal. Je souhaite les voeux à Hommer avant de prendre le départ avec le troisième inscrit. mais au bout de la première bifurcation, le ton était donné. Mon terrain de prédilection; la boue permet de m'échapper. J'ai bien fait de laisser le cheval de course au box au profit d'un cheval de trait. A la sortie du bois, je croise les copains de LIMEIL. Pendant que je converse, le participant bifurque. Seulement, je ne l'ai pas vu et la première recherche de parcours débute. Finalement, je sors la carte pour me remettre sur la piste qui est indiquée un peu plus loin. Il manque déjà une flèche, ça promet ! Arrivé devant la grille du Parc, le fléchage est encore absent. L'adage dit "quand il n'y a pas de flèche, c'est tout droit". Mais pas là !, car une deuxième erreur me rallonge la distance de 1.6 kilomètres. Au retour je distingue le fléchage de l'autre côté de la grille. Me voilà de nouveau sur le parcours. J'aperçois le feu rouge de mon camarade du départ. Mais il est trop loin pour que le rattrappe, d'autant plus qu'il faut traverser la RN19. Dans la forêt de La Grange, je ressors la carte pour rester sur la trace. J'en profite pour fixer ma sacoche de batterie avec un rilsan car elle cogne contre le cadre. Juste avant de grimper au sommet du Mont Griffon, je me fait rattrapé par deux participants qui me prennent pour un organisateur entrain de rebaliser. L'un d'eux est un peu étonné en me voyant passer les vitesses au pied. Et au bas de la descente, ils me passent devant. Ils sont donc quatre devant moi. Mais au coin du stade de Gros Bois, je croise un participant avec la patte de dérailleur cassée. C'est le premier à s'être inscrit. Là je suis chiffoné en voyant du fléchage à la peinture sur les arbres. pour descendre sur la vallée de l'Yerres, il y a deux options. Un tobbogan hard ou un tobbogan soft que je choisis. Et là ! la pluie tombée la veille n'a pas eu le temps de s'évaporer, ce qui transforme les parties herbeuses du chemin en une belle éponge jusqu'au point de contrôle. Je ne peux pas m'empécher de faire remarquer aux ravitailleurs que leur fléchage violet m'horripile et que que je me bat auprès des clubs essonniens pour qu'ils ne balisent pas à la bombe de peinture. Eric parti une demi heure après moi me rejoint sous le barnum. Nous repartons ensemble. Eric ayant opté pour le mulet avec les pneus adéquates me laisse dans la côte du domaine du réveillon. Deux pas en avant un pas en arrière, c'est un peu la manière d'avancer sur cette pataugeoire. Me voilà de nouveau tout seul avec une dizaine de participants devant moi que je n'essaie même pas de rattraper. Après avoir de nouveau traversé la RN19, le fléchage m'emène dans la zone industrielle de SERVON jusqu'à la station de lavage. Je sais qu'il en aurait besoin, mais ce n'était pas la peine de m'y emmener. De retour à l'entrée de la zone, je choisis de prendre un chemin qui devrait me remettre sur le bon parcours. j'évite de sortir ma carte mouillée car elle part en lambeau. Et effectivement, j'aperçois une rubalise à la sortie de la rue des Lumières. En parlant de lumière, mon phare en ébloui plus d'un dans les ruelles. Le tour de l'étang du Bas de Choigny me ramène face au chateau de Villemenon, mais aussi au pied d'une côte où je me fais engueler par un cycliste qui ne m'a pas vu sortir du chemin. "Tu n'as qu'à rouler moins vite !" reçoit-il en retour. De retour sur le plateau, un chemin gadouilleux impose un pilotage précis pour arriver jusqu'au bois. Mais excepté le route Sylvie, les chemin qui restent à sillonner sont de la même accabie que le reste du parcours, voir pire. A la dernière bifurcation, j'aperçois le parking. L'arrivée n'est plus loin. Sandwich express, car parmi les 116 vététistes inscrits, mon ne figure pas. Le tirage au sort est dans trois quart d'heures, alors pas question d'attendre !  
parcours

photos

profil

films

traces_gps

incident
Kilomètre 0, casse de la fixation du porte batterie.
Kilomètre 1.5, erreur de parcours
Kilomètre 4.4, erreur de parcours
Kilomètre 25.1, erreur de parcours.

plaque_guidon

distance
34.6 kilomètres.
226 mètres.
denivele
terrain
Terrain détrempé.
Ravito au kilomètre 18.6 
ravitaillement
meteo
Pluie
7 degrés au début de la sortie
 9 degrés au retour
temperature
Vous êtes ici : Mes sorties VTT Mes sorties 2016 VTT dimanche 31 janvier 2016 - randonnée des bagaudes