SORTIES VTT DE LOULOU

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

dimanche 28 mai - traversée de la baie du Mont Saint-Michel

ville_depart

GENETS (50)

affiche

recit Pour prolonger notre voyage autour de HAUTEVILLE-SUR-MER, Roland nous a proposé d'abandonner nos VTT, le temps d'un après-midi. Au programme une randonnée pedestre les pieds nus. En effet, le but de la sortie accompagnée d'un guide est de traverser la Baie du Mont Saint-Michel. Isabelle B., christophe B. et Stéphane B se joignent à nous. le départ est fixé à 13h30. Depuis que nous attendons, nous apercevons un guide qui boite. "Ne serait-ce point le nôtre ?" Et bien Oui ! il s'appelle Frédéric. Il nous explique que s'est un poisson qui lui a entaillé le pied en voulant faire découvrir les poissons de la baie aux touristes. "Passons aux choses sérieuses, car la Baie est dangereuse" Frédéric commence la visite par nous expliuquer les règles à suivre à la lettre avant de nous annoncer que Météo France a émis un bulletin d'alerte jaune. Cela signifie que nous n'allons peut-être pas traverser entièrement ou qu'il n'y aura pas de retour par la Baie. Et nous voilà partis pour traverser les rivières qui se jettent dans le confluent. La première est la Lerre avec de l'eau jusqu'aux mollets. Le sable est très friable alors il faut faire attention à la descente et à la sortie du lit. après une longue étendue de sable mouillé, nous arrivons au Rocher de Tombelaine. C'est une zone protégée, qui héberge actuellmeent les goélands en pleine période de nidification. Alors nous n'aurons pas le droit de s'y aventurer. Notre guide, très bavard et amoureux de sa Baie, nous distile ses commentaires tout entraversant la Sée et la Sélune, les deux autres rivières. Légendes, histoire, géographie, et biodiversité s'entremêlent. l'explication par représentation physique des marées est tout de suite plus facile à comprendre. Je ne sais pas s'il l'a fait exprès ou si c'est parce que j'étais devant qu'il m'a demandé de réguler la progression du groupe pour la traversée du Couesnon. La fatigue commence à se faire sentir puisque les 24 randonneurs sont étalés sur au moins 50 mètres.  L'eau monte jusqu'aux cuisses avant de remonter sur la banc de sable pour une démonstration d'enlisement. Après avoir découvert la technique pour marcher sur la tangue, c'est une initiation à la sortie d'un sable mouvant. En fait rien de bien compliqué, si ce n'est qu'il ne faut pas avoir le réflexe de vouloir sortir vérticalement. Frédéric nous annnonce que l'alerte Météo France est passé en vigilence orange car des orages sont prévus en provenance de Bretagne. Ce qui implique que nous allons devoir rentrer par le bus.  On se trempe une dernière fois les pieds dans le nouveau lit du Couesnon avant de d'attaquer la face ouest du Mont par les rochers. mais tout serait plus simple s'il n'y avait pas la vase. Ce savon noir ne facilite pas les choses. Nous voilà au point de rendez-vous. Nous avons une pause de 3/4 d'heure pour visiter le site. Je sors mon saussicon pour tester le couteau de Roland. Malheureusement, il ne l'a pas pris. C'est ballot ! Il ne reste plus qu'à terminer notre marche pour retourner à la navette qui nous ramènera au bus. Tassé comme des sardines, nous arrivons au parking où nous attend notre bus.
De retour à GENETS, n
ous ne partons pas tout de suite car il y le mascaret à observer. On reprend les voitures pour aller au Grouin du Sud. Et effectivement le coefficient de 107 propose une belle vue sur les kayakistes qui remonte la rivière par la simple poussée de la vague.

parcours

photos

profil

films

traces_gps

incident
Aucun incident à signaler.

plaque_guidon

distance
9.75 kilomètres.
190 mètres.
denivele
terrain
sable, marne et rivières.
Pas de ravito. 
ravitaillement
meteo
Ciel couvert 
28 degrés au début de la sortie
25 degrés au retour
temperature
Vous êtes ici : Mes sorties pédestres Mes sorties 2017 Pédestre dimanche 28 mai - traversée de la baie du Mont Saint-Michel